Comment se remettre sur pied rapidement après une défaite ou une mauvaise nouvelle ? (Comme les Belges au foot qui ont fait un si beau parcours pour perdre à 2 doigts de la Finale !)

En cas de défaite ou de mauvaise nouvelle, il est relativement courant de se sentir déprimée et vaincue par les circonstances de la vie !

Une spirale descendante se met en place : déception, sentiment d’échec, ruminations, tristesse, colère, déprime…

COMMENT REMONTER LA PENTE ?

Certes, ruminer sur nos défaites est un bon moyen pour apprendre de nos erreurs et je dirais même que c’est un moyen nécessaire pour grandir.

Toutefois, il faut veiller à ne pas ruminer plus longtemps que nécessaire, au risque de sombrer dans la morosité.

L’autre voie, celle de la spirale ascendante, consiste à se redresser tout de suite afin de revenir vers une énergie positive et créatrice. À partir de là, un nouvel univers de possibilités s’ouvre à vous et vous pourrez immédiatement transformer vos échecs en autant de tremplins pour mieux sauter la prochaine fois.

J’entends certains joueurs de pétanque ou de foot qui parlent de remontada (la remontée, en espagnol). C’est exactement de cela qu’il s’agit et c’est un état d’esprit que chacun peut développer pour réussir sa vie !

En coaching et développement personnel ou professionnel, ce concept est illustré comme suit : réussir, c’est tomber 7 fois et se relever 8 fois !

Facile à dire, mais comment faire en pratique ?

Tout d’abord, pour installer de nouvelles habitudes, il est indispensable de s’ouvrir au changement.

Se répéter le mantra suivant (avec vos mots) est un bon début : “j’accepte de changer mes habitudes, même si ça me semble difficile”.

Ensuite, appliquez cette méthode en 3 étapes.

1) Pour laisser exister une émotion, il faut la nommer. Une émotion réprimée risque de grossir et de prendre des proportions démesurées.

La première étape en cas de coup dur : exprimez votre émotion*. “Je suis triste/en colère/déprimée/…” + “parce que …”.

* Il peut y avoir plusieurs émotions, parfois cachées l’une derrière l’autre. Il est indispensable d’exprimer à voix haute ou par écrit dans un carnet. Y penser ne suffit pas.

2) Ensuite, s’aider d’un outil “clef” pour prendre du recul le plus vite possible en cas de défaite (ou sentiment de).

Vouci des exemples d’outils rapidement efficaces : respirer profondément 5x, marcher à l’air pur, lever les bras au ciel en signe de victoire pendant minimum 1 min. (le temps de permettre au cerveau d’envoyer un nouveau message au système nerveux central).

3) Faites la liste de ce que vous avez BIEN réussi dans cet échec.Cela va vous brancher sur la fréquence positive de l’optimisme, de la force créatrice et des nouvelles solutions.

Respirez. Lâchez prise et mettez votre mental au repos. Laissez venir les idées depuis votre intuition.

Le reste suivra car l’univers répond à l’optimisme par l’arrivée de bonnes nouvelles. C’est la loi de l’attraction universelle.